Les ateliers

kosmopolite_ateliersG12

« Transmission de patrimoine »

Après 12 années de festival et de rencontre nous avons observer que l’art urbain et sa culture s’était énormément enrichie et diversifié apportant des techniques et des outils spécifiques aussi différents que le pochoir, le tape-art, le col- lage, l’aérosol ou le yarn bombing, etc.
La transmission de ce savoir et de son histoire devient alors un axe de réflexion au sein de KOSMOPOLITE.
C’est pourquoi depuis 3 années, nous avons amorcé des ateliers d’apprentissage et de connaissances des arts urbains en partenariat avec l’éducation nationale (collèges Travail, Politzer, lycée Henaff). Le bilan de ces actions nous pousse à pérenniser les projets à travers l’établissement de programmes éducatifs afin de proposer une fidélisation et de souscrire à des rendez vous hebdomadaire basé sur l’initiation ou pour des publics débutants aux plus avertis, jusqu’aux master classes.
Toujours dans le but de répondre aux nombreuses sollicitations, permettre la formation d’intervenants en créant des stages afin d’intégrer les programmes destinés à la formation pour adultes.

« Kosmopolis »

Le projet «Kosmopolis» a pour ambition de faire travailler de jeunes artistes sur le thème de la ville et de l’urbanité, partout dans le monde, et de faire se confronter les différents points de vue. In fine, il s’agit de reconstituer une ville qui soit une représentation de la vie urbaine par un ensemble d’artistes venu d’horizons divers.
Le principe est le suivant : deux artistes résidents kosmopolite se rendent dans une ville étrangère, munis de tirages papier de devantures et de murs parisiens. Sur place, de jeunes artistes, sont invités à peindre sur ces tirages, alors collés sur les murs de leur ville. A leur tour, les jeunes peintres prennent en photo les devantures et les murs de leur propre ville. Au terme de chaque étape, les membres de kosmopolite repartent, avec les nouveaux tirages, accompagnés d’un jeune artiste sélectionné, dans une autre ville, à la rencontre d’autres jeunes artistes. Les tirages des murs parisiens et de la ville précédente sont alors installés dans la nouvelle ville, et peints à leur tour. Et ainsi de suite…
Les productions seront suivies par une équipe vidéo. Des reportages photo et audio seront également réalisés. Le matériel artistique ainsi constitué fera l’objet d’une exposition à la fin du projet, sous la forme d’une ville cosmopolite imaginaire, créée de toutes pièces par les réalisations collectées tout au long du projet.

© Kosmopolite 2014 - Les balades street art - Comité départemental du tourisme de Seine-Saint-Denis
© Kosmopolite 2014 - Les balades street art - Comité départemental du tourisme de Seine-Saint-Denis
© Kosmopolite 2014 - Les balades street art - Comité départemental du tourisme de Seine-Saint-Denis
© Kosmopolite 2014 - Les balades street art - Comité départemental du tourisme de Seine-Saint-Denis
© Kosmopolite 2014 - Les balades street art - Comité départemental du tourisme de Seine-Saint-Denis
© Kosmopolite 2014 - Les balades street art - Comité départemental du tourisme de Seine-Saint-Denis
© Kosmopolite 2014 - Les balades street art - Comité départemental du tourisme de Seine-Saint-Denis
© Kosmopolite 2014 - Les balades street art - Comité départemental du tourisme de Seine-Saint-Denis
© Kosmopolite 2014 - Les balades street art - Comité départemental du tourisme de Seine-Saint-Denis
© Kosmopolite 2014 - Les balades street art - Comité départemental du tourisme de Seine-Saint-Denis
© Kosmopolite 2014 - Les balades street art - Comité départemental du tourisme de Seine-Saint-Denis
© Kosmopolite 2014 - Les balades street art - Comité départemental du tourisme de Seine-Saint-Denis

on avril 9 • by

Comments are closed.

Menu